L'ambassadeur d'Algérie au Maroc, Larbi Belkheir s'est éteint jeudi à l'âge de 72 ans des suites d'une maladie, a annoncé sa famille à l'APS.

Celui qu'on appelait le faiseur de présidents, l'un des hommes les plus influents parmi les décideurs en Algérie, a occupé de nombreuses hautes responsabilités. Il a été notamment secrétaire général, puis directeur de cabinet de la présidence de la République et ministre de l'Intérieur.

Advertisement

Très affaibli depuis des mois, atteint d'une sévère maladie aux poumons, il a effectué des séjours pour des soins en France et en Espagne avant d'être hospitalisé Aïn El Naadja à Alger. Larbi Belkheir avait été admis à l’hôpital Amérique de Neuilly jusqu’au 30 octobre 2009. Il a dû quitter la France dans la précipitation et sur recommandation du premier ministre Ouyahia, alors que l’affaire Mecili connaissait son paroxysme suite à l’arrestation du diplomate algérien Husseini.

RAF