Le président de la fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua, a estimé que la rencontre des quarts de finale face à la Côte d’Ivoire, prévue dimanche à Cabinda (nord de l’Angola), est « une finale avant la lettre ».
« Nous avons beaucoup de respect pour cette équipe que je considère comme l’une des meilleures d’Afrique. Affronter la Côte d’Ivoire à ce stade de la compétition est un plaisir pour nous. Je considère cette affiche comme une finale avant l’heure « , a déclaré le président de la FAF vendredi, peu avant le début de la séance d’entraînement qui s’est déroulée au stade National de Chiazi à Cabinda.
Le patron de l’instance dirigeante du football algérien, indique que l’Algérie tentera de bien gérer le reste du parcours.
« Nous allons étape par étape. Notre objectif était de se qualifier au second tour, ce qui est chose faite. Nous ne sommes pas des ambitieux démesurés, nous jouons au football avec la ferme intention d’aller le plus loin possible, et on doit laisser au football de décider », a-t-il ajouté.
Enfin, le président de la FAF, a affirmé que le plus important dans ce genre de confrontations est d’honorer le football algérien.
« En dehors de l’enjeu capital du match, ce qui compte pour nous est de sortir un grand match devant une équipe constellée de vedettes et que nous considérons à ce titre », a-t-il conclu.

APS