L'équipe nationale algérienne de handball est passée tout près d'une victoire face à la Tunisie, avant de concéder un nul (21-21) dans toutes les dernières secondes, alors que la victoire lui tendait les bras, à l'issue d'un match intense disputé mercredi au Caire pour le compte de la 3e journée du 19e Championnat d'Afrique des Nations de handball qui se déroule en Egypte. La formation algérienne manquant visiblement d'expérience a tout de même tenu tête à la Tunisie qui regroupe des joueurs de niveau mondial dont le duo Wissam H'mam et Issam Tedj, sociétaires de l'ancien club champion d'Europe, Montpellier.
Débutant le match sans complexe, les "Verts" ont vite fait de prendre l'avantage par (3-0) après 10 minutes de jeu, ratant l'occasion de creuser l'écart, suite à des ratages inexplicables de Abderrazak Hammad.

Les Tunisiens pris à la gorge durant le premier quart d'heure, firent alors appel à toute leur expérience pour revenir progressivement à la marque grâce notamment à H'mam, meilleur réalisateur de son équipe (5 buts). Après avoir égalisé à (5-5), le sept tunisien drivé par le coach français, Portes, prendra alors l'avantage à partir de la 20e minute (6-5). L'équipe algérienne traversera alors un passage à vide jusqu'à la fin du 1er half terminé sur le score de (11-7).

Advertisement

En 2e mi-temps, les camarades de l'excellent gardien de but Abdelmalek Slahdji, reprirent confiance en leurs possibilités en harcelant sans cesse la défense tunisienne bien regroupée autour du gardien tunisien Meghaiez, auteur également d'un match superbe.

L'écart de quatre buts acquis à la mi-temps, se poursuivra jusqu'à la 46e minute (14-18), avant que les Algériens ne commencent à revenir au score grâce à un superbe Messaoud Berkous (20 ans), le meilleur marqueur du match avec (8 buts), mais aussi à son camarade Slahdji qui stoppa 22 tirs tunisiens.

Cinq buts consécutifs inscrits par la bande à Bouchekriou ont donné à la surprise générale, l'avantage à l'Algérie (19-18) à la 52e minute, puis 20-19 (55') et 21-20 (59'). Un but égalisateur de l'équipe tunisienne à 20 secondes de la fin, lui donnera la 1ère place au bénéfice d'un meilleur goal-average général.

L'équipe algérienne, handicapée en fin de match par la double expulsion des pivots Hammad et Boudrali, a eu le désavantage de jouer en infériorité numérique durant seize minutes contre huit seulement pour l'équipe adverse.

En demi-finales, l'Algérie rencontre l'Egypte, champion d'Afrique en titre et pays organisateur, alors que la Tunisie sera opposée à la RD Congo victorieuse du Maroc (30-29).

L'Algérie a évolué dans la formation suivante:

Slahdji (GB), Chehbour Omar (3), Cheikh, Berkous (8), Boudrali, Labane (2), Boultif (1), Chehbour Riad, Soudani (2), Berriah (1), Hammad (1), Lyadi (2),

Hadef (1).

Entraîneur: Salah Bouchekriou.