Le patron de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), Ali Tounsi, a été la cible jeudi 25 février, d’un attentat dans son bureau à Alger qui lui a coûté la vie, ont annoncé des sources algériennes. Un impressionnant dispositif policier encadre la ville d’Alger après cet assassinat, ajoutent les même sources. L’armée serait également sortie des casernes pour contrôler la capitale.

Pour l’heure aucune information ne filtre sur les circonstances de cet attentat qui serait l’œuvre d’un collaborateur d’Ali Tounsi.

RAF