Nous avons vu et entendu des internautes algériens sur Youtube, les forums de discussions ou à travers leurs blogs exprimer leur ras-le-bol du service de l’unique ENTV, je voulais dire Algérie Télécom (AT).

A travers des billets dont on ne compte plus le nombre- alors que Algérie Télécom compte très bien ses billets- à travers des vidéos de plus en plus rares, le paysage de l’internet algérien se dessine petit à petit redonnant à l’Algérie sa KalimaDZ sur la toile, ou j’allais dire La place des Nations.

Tout cela me mène à vous inviter à lire l’article publié par le site Mobile Algérie dans lequel Algérie Télécom a manqué juste de dessiner des vaines gonflées de colère et des cordes vocales vibrantes des mots que vous n’entendez que dans la rue, par pur hasard lorsque vous êtes “surtout” en famille !

Algérie Télécom se met en colère à cause d’une entreprise qui en effectuant des travaux a, par inadvertance, coupé une fibre qui a privé des milliers de “personnes” (et non pas d’internautes ou de clients selon Mobile Algérie) d’internet.

Et l’on ose venir raconter au petit algérien que le FTTH c’est pour bientôt ! Laissez-moi lâcher un grand Mouahahahahaha et ceux qui veulent me chatouiller encore plus, qu’ils n’hésitent pas à le faire : je préfère en mourir de rire que de colère !

Je rappelle à mes fidèles lecteurs et lectrices que Algérie Télécom ne possède même pas un site public ou un service web informant ses clients de ses pannes qui surviennent, des travaux envisagés au courant de la semaine dans une région donnée ou s’il y a ou non une grosse intervention sur tel ou tel équipement à l’image de ce que fait SONELGAZ dans les médias. Parce que ça ne sert absolument à rien d’informer le client ! Tout court ! Et l’ARPT bien évidemment s’en fout éperdument du cahier de charges des FAI qu’elle a élaboré et surtout là où est cité que chaque fournisseur d’accès à internet en Algérie doit informer sa clientèle que ce soit par le biais de forums communautaires ou tout autre moyen technologique ou de communication.

Ça va coûter combien à Algérie Télécom de créer un flux RSS pour informer ses clients de ces divers incidents ? 400 milliards d’euro ?

Ça ne coute rien d’installer un flux RSS ou une page de travaux ou d’incidents et d’engager quelques secrétaires à taper et à publier les informations sur ces incidents afin que les clients soient prévenus. Pourquoi attendre la sortie du journal de la semaine prochaine pour que l’on sache que c’était un groupe de rats criminels et terroristes dans un égout perdu quelque part en Algérie qui ont dévoré un tronçon de fibre. Et pour cause : la fibre n’était pas anti-rats ! Va comprendre !

Et puis lorsque le client ne paie pas son abonnement, les gars de chez Algérie Télécom t’appellent même si tu es un dans un tunnel dans lequel il n’y a pas de réseau mobile ! Il vont te joindre et te diront : “Monsieur il faut payer votre ZZZabonnement”!

Mais lorsque c’est le client qui reste déconnecté, AT ne daigne même pas envoyer un SMS (car 50 dinars c’est peu pour connaître si tu as “gagné au BAC ou au BEM ou pas!“)

Et puis après tout ? Et si toute cette histoire n’était qu’un scénario inventé de toutes pièces par le service de communication d’Algérie Télécom afin de camoufler l’état de la Hiboussa nationale avec ses 20 000 botnets !

Je fume du 3ar3ar et je reste Zévéyé … la vidéo de youtube n’est pas encore chargée !

Butterflyoffire

Notez cet article