L’ex-responsable de la CIA à Alger, Andrew Warren Marvin a été arrêté lundi soir par la police locale dans un hôtel à Norfolk,
une ville de l’Etat de Virginie et remis à des agents fédéraux, rapporte mardi des sources de presse américaines.

L’ex agent, 42 ans, était recherché pour viol contre deux femmes après les avoir droguées pendant qu’il était en poste à Alger, selon les déclarations
des victimes.

Il a été renvoyé en septembre de l’année dernière aux Etats-Unis suite au témoignage « sous serment » des deux victimes qui s’étaient présentées à l’ambassade à Alger pour le dénoncer.

Un porte-parole du département d’Etat avait affirmé que les Etats-Unis « prenaient au sérieux cette accusation », précisant que « la personne
en question était rentrée à Washington » et que « le gouvernement américain examinait cette affaire ».

« La découverte de plus de douze cassettes vidéo compromettantes a encouragé le ministère de la justice à élargir son enquête pour y inclure au moins un autre pays arabe où l’agent avait été en poste », avait noté, pour sa part, la
Télévision ABC News.

La chaine CNN, avait également rapporté que des « comprimés » avaient été découverts au domicile à Alger de l’ex agent de la CIA, soutenant ainsi
le témoignage des victimes.

(APS)