Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a procédé jeudi à un remaniement ministériel qui confirme Ahmed Ouyahia au poste de Premier ministre mais exclut l’ancien ministre de l’Energie et des mines Chakib Khelil, « appelé à d’autres fonctions », indique un communiqué.
L’ancien ministre de l’Intérieur et des collectivités locales Nourredine Zerhouni est nommé vice-Premier ministre, et est remplacé par Dahou Ould Kablia.

M. Khelil, dont les futures fonctions ne sont pas précisées, est remplacé par Youcef Yousni, qui a déjà occupé des fonctions ministérielles.
Mourad Medelci et Karim Djoudi conservent respectivement les portefeuilles des Affaires étrangères et des Finances.

RAF