Le ministre de l’Energie et des Mines, Chakib Khelil, a affirmé, jeudi, que « les compagnies pétrolières activant en Algérie sont assujetties à une loi claire et rigoureuse quant au paiement des impôts et redevances, une loi qui ne permet aucune forme d’évasion fiscale ». En réponse à une question orale d’un député de l’Assemblée populaire nationale (APN) sur ces compagnies qui « recourent au changement de leur dénomination d’un contrat à l’autre pour se soustraire au paiement des impôts », M. Khelil a indiqué que « toutes les activités des compagnies étrangères sont régies par la loi et ces dernières ne peuvent en aucun cas se dérober au paiement des impôts car la loi algérienne est claire en la matière ». « Toute compagnie étrangère activant dans le secteur de l’énergie en Algérie se doit de déposer auprès de la Banque d’Algérie ses revenus en monnaie convertible y compris les montants destinés au paiement des impôts et redevances », a-t-il ajouté.

APS