Le ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, Djamel Ould Abbès, a affirmé dimanche que la gestion d’un secteur aussi « sensible et important » que celui de la santé est « une lourde responsabilité mais pas impossible avec la conjugaison des efforts de tout un chacun ». Lors de la cérémonie de passation des pouvoirs en sa qualité de ministre de la Santé en remplacement de Said Barkat, désigné ministre de la Solidarité et de la famille, M. Ould Abbès a indiqué que la responsabilité dont il est investi suite au remaniement ministériel est « une lourde responsabilité sans pour autant être impossible avec la conjugaison des efforts de tous ».
Il a précisé qu’il poursuivra le travail de son prédécesseur dans les mêmes conditions et les mêmes cadres, soulignant son plein engagement et sa totale disponibilité à « relancer le secteur de la santé au service du citoyen ».

Après avoir rappelé que le secteur fait face à de « grands défis » du fait de son importance, M. Ould Abbès a souhaité apporter un plus à la tête de ce secteur.

M. Barkat a appelé, de son côté, les cadres du ministère à apporter leur collaboration au nouveau ministre et de l’informer des grands chantiers retenus pour le secteur de la santé dont les statuts de la santé et les programmes de lutte contre le cancer.

APS