Le film « Hors-la-loi » du réalisateur Rachid Bouchareb a été projeté en avant première vendredi à la salle El Mouggar à Alger. « Hors-la-loi », qui représente l’Algérie à la 63ème édition du Festival international du cinéma de Cannes, sera projeté vendredi après-midi en compétition officielle. Ce long métrage de 2h18 mn évoque le résistance algérienne au colonialisme français menée par le Front de libération nationale (FLN) en France et son développement jusqu’à l’indépendance. Le film raconte l’histoire d’une famille algérienne, d’abord dépouillée de sa terre dans la région des Hauts plateaux, puis victime des massacres du 8 mai 1945. Trois frères survivants de ces massacres, Sami Bouadjila, dans le rôle d’Abdelkader, Djamel Debbouz (Said), Roshdy Zem (Messaoud) viennent s’installer avec leur mère, Chafia Boudraâ, à Nanterre en France.

APS