L’Etat algérien n’a pas seulement l’intention de racheter l’opérateur de la téléphonie mobile Djezzy, mais il y a dans ce sens une décision, a affirmé dimanche à Alger le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, M. Hamid Bessalah. « L’Etat algérien n’a pas seulement l’intention de racheter Djezzy, mais il y a une décision dans ce sens (puisque) c’est OTA qui veut vendre », a déclaré à la presse M. Bessalah à l’occasion de la cérémonie de remise des prix à 3 strat-up. Le ministre a également affirmé l’existence de négociations avec les propriétaires de Djezzy, relevant à ce propos qu’OTA est une entreprise de « droit algérien » et que c’est aux actionnaires de « compter leurs derniers jours ».

APS