Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, M. Rachid Harraoubia, a fait état jeudi à Bechar de l’étude par son département des possibilités et moyens de création d’un Etablissement Hospitalier Universitaire (EHU) dans cette wilaya. Cette étude doit être approfondie, à travers la collecte de données et d’informations, pour la réalisation de cet important projet qui vise essentiellement la prise en charge des pathologies médicales spécifiques aux régions du Grand Sud, a-t-il affirmé en marge de la visite du chantier du nouveau pole universitaire de Bechar.

Sur le site du projet, qui s’étend sur plus de 10 ha et dont 2000 places pédagogiques et une cité universitaire de 2500 lits seront livrés dès la prochaine rentrée universitaire 2010-2011, M.Harraoubia s’est déclaré satisfait de la cadence de réalisation et des efforts déployés localement pour le renforcement et le développement de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.
Ce projet, dont deux instituts totalisant 3000 places pédagogiques et deux bibliothèques, pour un coût global de plus de 900 millions DA sont en voie d’achèvement, va permettre au secteur de disposer de nouvelles capacités d’accueil et d’hébergement offrant toute les commodités nécessaires, a indique un responsable du rectorat de l’université de Bechar.

Au niveau de cette institution de l’enseignement supérieur, qui accueille actuellement 9000 étudiants repartis entre facultés et instituts, le ministre a estime, en visitant ses structures, que cette université est un modèle dans le domaine de la prise en charge des préoccupations pédagogiques des étudiants encadrés actuellement par 400 enseignants.

M. Rachid Harraoubia a, à l’issue de sa visite de travail, estimé que la wilaya de Bechar a pu, grâce aux efforts des autorités locales et instances centrales de l’enseignement supérieur, réaliser, dans les délais, les projets du secteur qui lui ont été notifiés au titre du programme quinquennal 2005/2009.

Ce qui lui permis, a-t-il dit, d’enregistrer un bond qualitatif et quantitatif en matière d’enseignement supérieur.

APS