Le ministre de la Communication, Nacer Mehal, a souligné, dimanche à Alger, que tout ce qui sera entrepris dans le secteur se fera avec les concernés, affirmant qu’au-delà du travail à engager l’objectif est de fédérer les énergies au service d’une Algérie moderne et prospère. Lors de la cérémonie de passation des pouvoirs avec Azzedine Mihoubi, ancien secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargé de la Communication, M. Mehal, qui a affirmé venir « avec un esprit ouvert », a précisé que « rien ne se fera sans consultation » car, a-t-il dit, « un consensus est nécessaire pour parvenir à des textes adaptés à la situation actuelle du secteur ». Il a souligné la nécessité de conjuguer les efforts de tous les cadres du secteur au service de la Communication et de la Nation.

APS