L’Algérien Aissa Kheiri a pris ses fonctions, mercredi à Alger, de président du Conseil consultatif de l’Union du Maghreb Arabe (UMA), succédant au Tunisien El-Sohbi El-Karoui qui occupait ce poste depuis 2005. Dans son intervention à l’ouverture de la 7e session ordinaire du Conseil, M. Kheiri a réitéré « l’attachement de l’Algérie au parachèvement de l’œuvre d’édification maghrébine », soulignant que « l’unité du Maghreb arabe est devenue, aujourd’hui, non seulement une nécessité stratégique mais aussi une condition sine qua non pour faire face aux mutations que connaît le monde ». Il a ajouté que l’intégration économique, la mise en place d’un plan maghrébin pour la préservation des équilibres écologiques, la lutte contre le réchauffement climatique et la désertification et la préservation de la faune et de la flore « constituent des défis communs que nous devons affronter ensemble ».

APS