La wilaya de Constantine occupe « la plus haute marche du podium en matière de collecte du sang » à l’échelle nationale, a indiqué samedi la responsable du centre local du sang. S’exprimant en marge d’une exposition, organisée à la maison de la culture Mohamed Laïd Al Khalifa à l’occasion de la célébration de la journée mondiale du don de sang, le Dr. Linda Boubguira a précisé que la wilaya compte de nombreux  »fidèles » qui donnent régulièrement leur sang pour sauver des vies humaines.
Cette journée qui coïncide avec le 14 juin de chaque année et qui a été exceptionnellement avancée, à Constantine, pour permettre à la population locale de suivre la retransmission du match Algérie-Slovénie en coupe du monde, a pour objectif de sensibiliser particulièrement les jeunes personnes sur la nécessité de donner régulièrement du sang « afin d’éviter les pénuries et répondre aux besoins des malades qui ne peuvent survivre sans ce tissu conjonctif vital », a-t-elle précisé.
Le Dr Khalifa a affirmé, à titre indicatif, que le centre de wilaya du sang a enregistré, l’année dernière, 34.000 dons sur un objectif de 50.000, un chiffre que l’on envisage d’atteindre dans la ville du Rocher pour répondre à court et à moyen termes aux besoins en plaquettes des cancéreux et des leucémiques qui nécessitent une consommation individuelle de 10 poches de plaquettes par jour.

Se référant au slogan  »le monde a besoin de sang neuf », retenu cette année par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Mme Boubguira a indiqué que cette manifestation annuelle, destinée à rendre hommage aux donneurs réguliers de sang, s’efforce de susciter davantage de vocations et à conduire des volontaires à s’inscrire régulièrement dans la durée afin d’éviter les ruptures et les pénuries notamment pendant la saison estivale où la collecte se fait très rare.

De son côté, le Dr. Issam Abada, spécialiste du centre de transfusion sanguine du CHU de Constantine a indiqué que les besoins en sang frais se font  »beaucoup désirer en été », ce qui a incité les spécialistes locaux à intégrer, dans leur programme de sensibilisation de cette année, un mode basé sur l’engagement des potentiels donneurs volontaires de respecter un planning s’étalant du 20 juin au 10 août, une période de  »vaches maigres » quant à la collecte de ce liquide indispensable à la vie.

Le but de cette action étant de procurer à n’importe quel moment de la saison chaude, du sang total en qualité et en quantité suffisantes nécessaires à la préparation des trois composants vitaux, à savoir les plaquettes ou concentrés plaquettaires dont la durée de conservation ne peut dépasser cinq jours et qu’on ne peut donc pas stocker en réserve pour les utiliser le moment voulu, le plasma et le concentré érythrocytaire communément appelé concentré de globules rouges, a-t-il précisé.

APS