Une cargaison d’orge algérien a été embarquée samedi au port d’Alger à destination de la Tunisie, pour la première exportation du genre depuis plus de 40 ans. Cette opération, qui marque le retour de l’Algérie sur le marché international des céréales, après une absence de 43 ans, s’est déroulée en présence du ministre de l’Agriculture et du Développement rural, M. Rachid Benaïssa. La dernière exportation des céréales à partir de l’Algérie remonte à octobre 1967 avec une quantité de 50.000 quintaux de blé dur embarquée à partir du port de Mostaganem. Le bateau quittera le port d’Alger dimanche avec à son bord 100.000 quintaux (qx) d’orge destinés à l’Office des céréales de Tunis qu’il a achetés auprès d’un trader français à un prix supérieur à celui échangé sur la Bourse de Chicago (entre 130 et 135 dollars la tonne), a indiqué le directeur général de l’Office algérien des céréales (OAIC), Noureddine Kahal.

APS