L’Algérie et l’Union européenne sont convenues, mardi à Luxembourg, de réviser le calendrier du démantèlement tarifaire prévu par l’Accord d’association (AA) UE-Algérie, conclu en 2002, et entré en vigueur en septembre 2005, sans pour autant fixer une date à cet effet. La décision a été annoncée par le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci, et son homologue espagnol, Miguel Angel Moratinos, dont le pays assure actuellement la Présidence tournante de l’UE, lors d’une conférence de presse conjointe sanctionnant la 5éme réunion du Conseil d’association, qui évalue chaque année la mise en oeuvre de l’Accord d’association. « On n’a pas fixé de date, mais lorsque nous serons prêts nous prendrons de nouveaux contacts (…) nous n’allons pas perdre de temps, nous allons faire en sorte que le plus rapidement possible l’UE, soit saisie d’une proposition opérationnelle de l’Algérie », a déclaré à l’APS M. Medelci.

APS