L’équipe algérienne de football a renoué avec la victoire (1-0) samedi à Furth (Allemagne) face à son homologue des Emirats arabes unis: un succès bon pour le moral, à 11 jours de son premier match du Mondial face à la Slovénie. Les coéquipiers de Karim Ziani, auteur du but sur penalty (51), ont ainsi bien réagi après la sévère défaite (3-0) face à l’Eire, le 28 mai dernier à Dublin. Une victoire qui a enthousiasmé les 17.000 spectateurs présents au stade pour encourager les Verts qui avaient concédé avant ce match, quatre défaites de rang.
L’équipe algérienne qui a enregistré le retour de ses joueurs cadres, rétablis de leurs blessures (Matmour, Bougherra et Yahia), a réalisé une excellente première mi-temps, dominant littéralement la formation émiratie.

Pas moins de cinq occasions de but se sont offertes aux coéquipiers de Abdelkader Ghezzal qui a été à deux doigts de débloquer son compteur-buts. D’abord à la 19e minute en ajustant mal sa reprise du gauche suite à centre de Belhadj, puis à la 27e minute lorsque sa reprise de la tête passe légèrement au-dessus de la transversale, après un centre précis de Bougherra.

Avant lui, Djebbour a raté sa reprise du gauche, après un joli travail de Ziani sur le côté gauche. Le même Ziani, très remuant, a failli lui aussi, aux 30e et 36e minutes de jeu, secouer les filets du gardien Ali Kassif, auteur d’un grand match. Malgré une meilleure possession du ballon et un jeu plus organisé, les coéquipiers de Medhi Lacen, n’ont pu trouver la faille durant la première période. Après la pause, le jeu devient plus équilibré, suite à une baisse de régime des Algériens. Les Emiratis se montraient particulièrement dangereux sur les coups francs, bien cadrés par Khmis Bakhit, et difficilement repoussés par le gardien Chaouchi.

Suite à une action collection collective, un défenseur émirati touche le ballon de la main. Le penalty tiré en force par Ziani, délivre les supporters algériens.

Un mauvais dégagement de Chaouchi a failli coûter l’égalisation aux Verts, mais le gardien algérien s’est racheté en déviant en corner un tir qui allait droit au but.

Dans la dernière demi-heure de jeu, les deux entraîneurs procèdent à plusieurs changements de joueurs. Rabah Saadane incorpore d’abord Boudebouz et Saifi à la place de Ghezzal et Djebbour, puis tour à tour Fouad Kadir, Guedioura et Abdoun à la place de Mansouri, Lacen et Matmour. Même s’ils n’étaient pas suivis de but, les changements du coach algérien ont apporté du tonus à la ligne offensive de l’équipe algérienne qui a harcelé le camp émirati dans les cinq dernières minutes de jeu. L’arbitre de la rencontre a sifflé la fin du match sur une courte victoire algérienne, mais précieuse et réconfortante à une semaine du coup d’envoi du Mondial.

APS