Le Conseil national des enseignants du supérieur (CNES) a regretté la mesure du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique concernant la restriction de la participation de chercheurs algériens aux congrès à l’étranger, la qualifiant de « pénalisante ». Cette mesure restrictive de participation aux congrès à l’étranger « ne peut être considérée que pénalisante et porte atteinte à toute la communauté universitaire », a estimé le CNES dans un communiqué.

APS