Le Fonds de la zakat, nanti actuellement d’un montant de 650 millions de DA, atteindra 1 milliard de DA d’ici la fin de l’année en cours, selon une projection établie, lundi, par le ministre des affaires religieuses et des wakfs, M Bouabdallah Ghlamallah. S’exprimant à la clôture de journées des chants liturgiques d’expression amazighe, abritées par la wilaya de Tizi-Ouzou, le ministre a indiqué que 37% des fonds collectés serviront à financer des microprojets au profit de jeunes, alors que le reste ira sous forme de dons en nature à des familles démunies.

APS