Le ministre de l’Education nationale, Boubekeur Benbouzid, a supervisé mardi le déroulement des épreuves du Baccalauréat dans la commune de Ouennougha (M’sila), touchée à la mi-mai par un séisme. Ce déplacement marque, a indiqué le ministre, la solidarité du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, et du Gouvernement avec les populations des communes de Ouennougha et de Beni Ilmène ébranlées par un tremblement de terre, le 14 mai dernier, faisant trois morts et une quarantaine de blessés. A l’intérieur de l’une des 17 tentes dressées dans l’enceinte du lycée El Mekmene pour servir de salles d’examen à 357 candidats, M. Benbouzid a ajouté que cette solidarité s’est « concrétisée par la mise en place de tous les moyens humains et matériels qui ont permis aux épreuves de se dérouler normalement et dans une bonne ambiance, malgré la calamité qui a frappé ces deux communes du Nord de M’sila ».

APS