Le procès en appel de l’affaire de pêche et de transbordement illicites de 210 tonnes de thon rouge dans les eaux territoriales algériennes a été programmé pour le 23 juin prochain à la Cour d’Annaba, a-t-on appris jeudi de source judiciaire. Jugés en avril dernier en première instance par le tribunal correctionnel d’Annaba, les neuf accusés dans cette affaire avaient été condamnés chacun à trois ans de prison ferme assortis de fortes amendes, rappelle-t-on. Les mis en cause parmi lesquels le secrétaire général du ministère de la Pêche et des Ressources halieutiques, un cadre central au même département et sept co-accusés dont cinq de nationalité turque, sont poursuivis pour « contrebande », « pêche non autorisée dans les eaux territoriales algériennes », « trafic d’influence et évasion fiscale ».

APS