Les 32 ressortissants algériens arrêtés par Israël après l’assaut contre la «Flottille de la Liberté» ont été libérés mercredi matin, a indiqué le ministère algérien des Affaires étrangères dans un communiqué. Le ministère a souligné que «les efforts déployés par l’Algérie auprès des gouvernements de certains pays amis dont les gouvernements jordanien, turc et égyptien ont abouti à la libération ce matin à 4 heures (heure algérienne) des trente-deux ressortissants algériens arrêtes en violation des règles internationales par Israël après l’assaut meurtrier contre la ‘Flottille de la Liberté’».

Le ministère a indiqué que les ressortissants algériens libérés qui sont «en bonne santé (mis à part un blessé léger dont le cas ne présente pas de gravité) ont été accueillis par l’ambassadeur d’Algérie en Jordanie au niveau du poste frontalier du pont du roi Hussein». «Les dispositions nécessaires sont prises en vue de leur rapatriement, le plus tôt possible, vers l’Algérie», rassure le ministère des Affaires étrangères.

Xinhua