Les dockers suédois boycottent les navires israéliens pour protester contre le raid du 31 mai dernier contre une flottille d’aide humanitaire destinée à la Bande de Gaza.
Le syndicat des dockers suédois a précisé qu’il soutenait le convoi d’aide internationale et a demandé à Israël de lever son blocus sur le territoire palestinien.
Environ 1.500 membres du syndicat prennent part au boycott d’une semaine, qui a débuté mercredi.
Le porte-parole du syndicat, Björn Borg, a précisé que les manutentionnaires du port de Göteborg avaient refusé de s’occuper d’une dizaine de containers destinés ou provenant d’Israël.
Plusieurs militants suédois se trouvaient sur la flottille au moment du raid qui a fait neuf morts.

AP