Le ministre de la Communication, Nacer Mehal, a appelé jeudi la chaîne satellitaire qatarie « El-Djazeera » à « la raison ». Prié de donner son avis au sortir du siège du Conseil de la nation sur l’attitude adoptée par cette chaîne à propos des droits de retransmission du Mondial de football sud-africain dans le monde arabe, M. Mehal a exprimé le vœu que ses responsables « retrouvent la raison ». L’Algérie, a-t-il dit, ne cèdera jamais devant « un quelconque chantage » et ne « se rangera à aucun marchandage d’aucune sorte ». « La dignité nationale et la souveraineté de ses institutions ne se discutent pas », a-t-il ajouté.
Le nouveau ministre de la Communication a également appelé les responsables de cette chaîne à « se conformer aux règles et pratiques commerciales universellement connues dans ce domaine ».
Dans un communiqué rendu public mercredi, la Radio algérienne avait considéré que la proposition qui lui a été faite par « El-Djazeera » constituait une « première mondiale dans ce genre de négociations ».
Cette proposition, « assimilable à un acte de piraterie » selon la Radio algérienne, a tenté d’imposer « non seulement le paiement (par la radio) de droits nettement plus élevés que la moyenne commerciale universellement admise, mais également de diffuser sur les ondes de ses trois chaînes nationales le commentaire d’un des commentateurs sportifs bien connu de cette chaîne qatarie ».

APS