Plus de 4.000 travailleurs du complexe sidérurgique ArcelorMittal d’El Hadjar (Annaba) se sont exprimés jeudi, à main levée, en faveur de l’appel à la grève lancé par le syndicat d’entreprise. Au cours d’une assemblée générale tenue au niveau de l’usine, en présence d’un huissier de justice, il a été convenu de déposer un préavis de grève dimanche auprès de l’inspection du travail d’El Hadjar, en vue d’un arrêt de travail qui serait effectif « à partir du 20 ou du 21 juin 2010 ». Le syndicat de l’usine ArcelorMittal Annaba qui avait publié mardi un communiqué annonçant une « phase de rupture de dialogue avec la direction générale de l’usine », avait introduit, en mai dernier, une demande de conciliation auprès de l’inspection du travail d’El Hadjar (Annaba) autour d’une plateforme de revendications socioprofessionnelles.

APS