Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Rachid Benaïssa, a appelé mercredi les secteurs membres de la commission nationale de développement rural (CNDR) à s’impliquer davantage pour la mise en oeuvre de la politique du renouveau rural. Créée en 2006, la CNDR est composée de 21 ministères et de trois organismes publics (agence spatiale algérienne, Sonelgaz et l’Office national des statistiques) et dont la mission consiste à proposer les conditions de l’intégration des actions liées au programme sectoriel afin que tous les secteurs concernés par le développement au niveau rural contribuent à la réalisation de ce programme.

APS