La sélection algérienne de football, qui a rejoint lundi son camp de base situé dans la ville de San Lameer, a effectué en fin d’après-midi sa première séance d’entraînement dans un espace jouxtant l’hôtel Mondazur, lieu de résidence des « Verts ». L’ensemble de l’effectif a pris part à cette séance de décrassage à l’exception de Hassen Yebda qui s’est contenté de quelques exercices avec le préparateur physique médical. Une séance consacrée surtout à la récupération et à la remise en forme des joueurs après un voyage harassant qui a duré près de 11 heures entamé depuis la capitale de la Bavière (Munich) avec comme point de chute la ville de Durban.
Cette première séance qui devait préalablement avoir lieu au stade de UGU, distant de 15 km environ du lieu de séjour des « Verts », s’est déroulée aux alentours du Mondazur Hôtel en raison de l’arrivée tardive de l’équipe qui avait eu également à effectuer plus de deux heures de route pour rallier son camp de base. Un endroit très retiré, noyé dans une végétation très dense qui offre toutes les commodités pour une concentration maximale.

Le sélectionneur national, Rabah Saâdane, s’est déclaré d’ailleurs « très satisfait » des conditions de séjour et du calme dans lequel baigne ce site, soulignant que les joueurs auront tout le loisir pour se reposer après ce long déplacement, avant de se remettre dès mardi au labeur avec la programmation à 11h30 de la « première et véritable séance » qu’effectueront les coéquipiers de Nadir Belhadj sur le terrain de UGU qui, dit-on, offre également de bonnes conditions de travail.

Un point de presse avec le sélectionneur national et les joueurs aura lieu avant la séance d’entraînement sous la supervision des officiers Media de la FIFA.

APS