Comment est-ce possible ? Toute une presse se mobilise pour un seul homme, un «citoyen normal» qui possède une Audi blindée, rien que ça, et qui tente de foncer sur la Présidence de la République, suprême institution de la Nation, surtout sous le règne des Bouteflika.

La désinformation a atteint des summums, à un point tel que les journaux ne savent plus ce qu’ils ont dit hier pour venir le contredire aujourd’hui. Du «citoyen normal mais égaré» au «citoyen ivre» en passant par le «citoyen dépressif», il n’y a qu’un seul consensus et point d’accord : c’est que l’auteur de cet acte est bel et bien un citoyen et non un martien. On insiste tellement sur ce qualificatif qu’il est flagrant qu’on tente de dissimuler le fait que ce citoyen est tout sauf «normal». Il n’est pas normal par exemple de posséder une Audi blindée, quand on est un citoyen normal en Algérie.

Il n’est également pas normal de pénétrer et circuler librement à l’intérieur du périmètre de sécurité de la Présidence. Il est moins normal de foncer ainsi sur l’un des immeubles les plus surveillé et protégé du pays sans intention manifeste de nuire, en ayant tout bêtement «péter les plombs». Le plus anormal des citoyens n’oserait même pas approcher ce périmètre car même les «ivres» et les «dépressifs» ont un instinct de survie.

Cet acte ne peut-être que le fruit d’une citoyen anormal, bercé par la banalisation de l’autorité et la confiance infinie que vous accorde le pouvoir de papa. Que le fils du Général Ataïlia tente ce genre d’acte suicidaire, pour une raison ou une autre, c’est tout à fait normal quand on sait que pour «les fils de», les lois ne représentent que des textes sans valeur. Mais que toute une classe médiatique se mobilise pour laver l’affront d’une telle connerie et tempérer ses effets, ça, ce n’est pas normal.

L’intrigue reste cependant entière sur les motivations d’une action aussi stupide. Le citoyen normal vous dira que quand on possède une Audi, de surcroît blindée, on n’a pas à en vouloir à la Présidence.

Vraiment anormal !

Ali B.