Les résultats du baccalauréat (session juin 2010) ont enregistré un taux de réussite inégalé qui a atteint 61,23%, contre 53% en 2008, considéré déjà alors comme un résultat d’exception en comparaison avec les chiffres d’avant la réforme, a annoncé lundi le ministère de l’Education nationale. La promotion de cette session est composée de 212.555 admis dont 64,73% de filles et 35,27% de garçons. Parallèlement à cette évolution quantitative sans précédent, il a été enregistré une nette amélioration au plan qualitatif avec un record de 49 mentions « excellent » contre seulement trois (3) en 2008, seule année où cette mention a été décrochée, précise le ministère dans un communiqué. Quant aux mentions « très bien », « bien » et « assez bien », elles sont respectivement de 5.172 candidats, 23.636 et 63.575. Elles constituent avec la mention « excellent » un total de 92.432, soit 43,49% de l’ensemble des candidats.

APS