La Caisse nationale de mutualité agricole (CNMA) s’apprête à lancer une nouvelle police d’assurance « intégrale » des céréales couvrant les risques de sécheresse, grêle et incendie et plaide pour un soutien étatique de ce produit « très lourd » financièrement, a annoncé mercredi son directeur général, M. Arba Kamel. « Nous voulons sécuriser les agriculteurs par une assurance intégrale qui couvre les risques de la sécheresse, incendie et grêle, mais comme c’est un produit très lourd, nous avons besoins de la participation de l’Etat dans la couverture de la prime d’assurance et des indemnisations en cas de sinistre », a déclaré M. Arba à l’APS en marge d’une rencontre sur ce projet.

APS