Le tribunal criminel près la cour d’Alger a prononcé jeudi l’extinction de l’action publique pour l’accusé Khellaci Abdelhak, impliqué dans l’affaire de tentative de détournement d’un avion d’Air Algérie le 11 mars 2008 à l’aide d’une ceinture d’explosifs factice, pour cause de décès de l’accusé. Le tribunal criminel a prononcé l’extinction de l’action publique pour cause de décès de l’accusé avant l’audience alors qu’il était en prison en détention provisoire. Selon la défense, l’accusé est mort d’hypertension artérielle.

APS