Une campagne itinérante d’information et de sensibilisation sur les IST/VIH/sida est organisée, du 10 au 20 juillet 2010, par l’association pour l’information sur les drogues et SIDA (AIDS Algérie), au niveau de différents sites et plages d’Oran, indique un communiqué de l’association.

Cette activité s’inscrit dans le cadre d’un projet intitulé « Renforcement de l’accès à la prévention du VIH auprès des migrants en Algérie », financé conjointement par l’Union européenne et l’association AIDS Algérie dans le cadre du programme de renforcement du rôle de la société civile dans la promotion des droits de l’homme et des réformes démocratiques avec l’appui de l’ONUSIDA.Les organisateurs de cette campagne comptent toucher 25.000 personnes en distribuant 20.000 dépliants, brochures, affiches et matériel de prévention.

Afin de parvenir à pareil dessein, des stands d’information seront installés et animés par des intervenants en prévention de l’association AIDS Algérie.
Ces stands cibleront les groupes vulnérables les plus exposés au risque d’infection au virus de l’immunodéficience humaine (VIH) à la faveur de l’organisation de séances d’information et de sensibilisation de proximité individuelles et de groupes.

En organisant pareille manifestation, l’association AIDS Algérie se propose de contribuer à l’atteinte de nombreux objectifs comme la réduction des risques de transmission des IST/VIH/sida, l’amélioration de l’accès à une information de qualité pour le public ciblé, le renforcement de la prévention des IST/VIH/SIDA en direction du public ciblé pour un changement de comportement ainsi que l’augmentation de l’implication des leaders associatifs et communautaires dans la lutte contre les IST/VIH/SIDA.

Il est à signaler que cette campagne de l’association AIDS Algérie rentre dans le cadre de la mise en oeuvre du plan national stratégique IST/VIH/SIDA 2008-2012.

Conformément à son mandat et ses prérogatives au sein du comité national de lutte contre le SIDA, l’association AIDS Algérie s’est engagée à améliorer la qualité et la quantité d’interventions de prévention auprès des groupes vulnérables les plus exposés au risque d’infection à VIH (jeunes, migrants…)

L’association AIDS Algérie estime qu’un besoin urgent de développer et de mettre en oeuvre des ripostes plus efficaces au VIH SIDA à l’adresse de ces groupes s’impose.

Ces ripostes doivent permettre la responsabilisation de ces groupes afin de les protéger contre l’infection, à éviter une transmission au VIH, à fournir des soins et un soutien aux personnes atteintes par l’épidémie et, enfin, lutter contre la discrimination et l’exclusion.

APS