Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a préconisé dimanche, dans un communiqué, plusieurs recommandations à observer notamment par la population la plus vulnérable en période de fortes vagues de chaleur.

Ainsi, la population la plus vulnérable, constituée d’enfants en bas âge, de personnes âgées et de malades chroniques, est appelée à prendre plusieurs précautions, comme la fermeture des volets et les rideaux des façades de leurs logements exposées au soleil, le maintien des fenêtres fermées tant que la température extérieure est supérieure à la température intérieure et d’éviter de sortir aux heures les plus chaudes.
Le ministère recommande, également, de sortir, en cas de besoin, tôt le matin ou tard le soir, de mettre des vêtements légers et amples, ainsi que de rester à l’ombre à l’abri d’une exposition prolongée au soleil. Il est recommandé, aussi, de prendre plusieurs douches par jour, de boire suffisamment d’eau, en évitant les boissons très sucrées ou à forte teneur en caféine, ainsi que d’éviter les activités extérieures (sport, jardinage, bricolage..).

Le communiqué a énuméré, en outre, les différents symptômes qui peuvent indiquer un coup de chaleur, comme les maux de tête, l’envie de vomir, la soif intense, une peau anormalement chaude, rouge et sèche, ainsi que la confusion mentale.

Dans le cas de l’apparition de ces symptômes, le ministère recommande aux concernés d’agir rapidement, en appelant les secours (SAMU, Protection civile) et en attendant leur arrivée, de transporter la personne présentant l’un des ces symptômes dans un endroit frais, de lui donner à boire et de l’asperger d’eau fraîche (ou la couvrir avec un linge humide) et l’éventer (l’aérer).

APS