L’Agence nationale de développement des PME (ANDPME) a signé, mercredi à Alger, des conventions avec 4 organismes de la qualité dans le but de jouer le « rôle d’intermédiaire » entre ces derniers et les entreprises nationales désirant normaliser leur gestion et production. Les conventions ont été signées par le directeur général de l’ANDPME, M. Rachid Moussaoui, d’une part, et les directeurs généraux de l’Institut algérien de la normalisation (IANOR), M. Chaieb Aissaoui, de l’Organisme algérien d’accréditation (ALGERAC), M. Noureddine Boudissa, de l’Office national de la métrologie légale (ONML), M. Sid Ali Réda Ben El Khaznadji et un représentant de l’Institut national de la propriété industrielle (INAPI), d’autre part.

APS