Le ministre de la santé, de la population et de la réforme hospitalière, Djamel Ould Abbès s’est dit satisfait mercredi à Alger, du progrès enregistré en matière de concertation engagée avec les syndicats du secteur, saluant le « sens de responsabilité » dont ils ont fait montre en optant pour le dialogue afin de trouver des solutions aux préoccupations posées.

Dans une déclaration à la presse en marge de la cérémonie de choix de postes des praticiens spécialistes, session décembre 2009, qui a eu lieu au CHU Mustapha Pacha, le ministre s’est dit satisfait du processus de concertation, engagé en début de semaine, avec les syndicats du secteur de la santé, ayant regroupé jusqu’à présent quatre syndicats.

Il s’est félicité du processus de concertation qui « se déroule dans les meilleures conditions », saluant à l’occasion « le sens de responsabilité » chez les syndicalistes qui ont « revendiqué l’inscription de leurs droits dans la politique générale du gouvernement ».

M. Ould Abbès a indiqué qu’au terme de chaque réunion, une commission mixte est installée pour réflechir aux solutions à apporter aux préoccupations posées qui seront examinées de façon progressive.

Le ministre de la santé s’est engagé à impliquer les partenaires sociaux à toutes les questions relatives au système national de la santé et son développement futur, à l’instar de la révision du code de la santé, la refondation du volet de la prévention médico-sanitaire et l’élaboration d’une nouvelle carte nationale de santé.

APS