Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Rachid Harraoubia a affirmé jeudi à Alger que son secteur s’attelait à l’élaboration d’un régime indemnitaire pour les enseignants chercheurs et les chercheurs permanents, en vue d’une meilleure contribution au développement de la recherche scientifique dans le pays. M. Harraoubia qui répondait à une question orale d’un membre de l’Assemblée populaire nationale (APN) sur l’effort fourni pour attirer les compétences algériennes établies à l’étranger, que le système indemnitaire actuellement en cours d’élaboration, vise à encourager « cette catégorie et à lui donner la place qui lui sied car faisant partie de l’élite nationale ».

APS