Dix-sept personnes sur les 33 impliquées dans les événements de Sidi Salem (Annaba), inculpées pour avoir notamment porté atteinte à l’emblème national, ont été condamnées dimanche à des peines de 6 mois à 4 années de prison ferme. Jugées en appel par la Cour d’Annaba, ces individus ont également écopé d’une amende de 500.000 DA, tandis que les 16 autres personnes accusées dans cette même affaire ont été relaxées par « manque de preuve ». Les 33 inculpés avaient été condamnés en première instance à des peines de 2 à 8 ans de prison et à une amende d’un million de DA, une condamnation dont le ministère public avait requis la confirmation lors de son réquisitoire.

APS

Atteinte à l’emblème national à Annaba: 17 personnes condamnées, 16 relaxées
Notez cet article