D’après le scientifique britannique, l’homme devrait, si les conditions actuelles persistent, ne survivre encore sur Terre que 200 ans. C’est pourquoi le physicien envisage la perpétuation de la race humaine dans l’espace.

L’avenir de l’Homme devrait se passer prochainement dans l’espace. Telle est la pensée de l’astrophysicien Stephen Hawking. « Je pense que l’avenir à long terme de la race humaine se trouve dans l’espace. Il sera déjà difficile d’éviter une catastrophe sur la planète Terre dans les 100 prochaines années, sans parler du prochain millier ou million d’années. » Ainsi s’exprimait récemment Hawking auprès du site internet Big Think.

L’éminent physicien, reconnu pour ses travaux sur l’univers et la gravité, y défendait en effet la thèse selon laquelle la survie de l’Humanité ne passerait que par sa retraite de la planète Terre pour gagner de nouvelles contrées spatiales. Une fuite nécessaire du point de vue du scientifique, car due notamment à l’augmentation croissante de la population mondiale. Cette croissance inéluctable pousserait selon lui les hommes à envisager prochainement les premiers vols habités dans l’espace. « Si nous sommes les seuls êtres intelligents de la galaxie, nous devons assurer notre survie », a également ajouté le scientifique.

Malgré le ton quelque peu alarmiste, Stephen Hawking se veut tout de même rassurant quant à l’avenir de l’humanité, déclarant que « si nous pouvons éviter une catastrophe au cours des deux prochains siècles, notre espèce devrait être sauve si nous nous déployons dans l’espace. »

Zigonet