En préambule à notre nouveau dossier en préparation intitulé « guerre des religions : réalité ou manipulation ? », nous vous proposons les réactions des vidéobloggeurs auxquels nous avons soumis ce sujet.

Résumé

D’emblée, Sentinelnet, exprime son déphasage avec la problématique posée: il estime que « la guerre des religions n’est ni une réalité ni une manipulation ». Il s’inscrit en faux contre la définition faite par le professeur américain de science politique, Samuel Philips Huntington (voir « La théorie du « Choc des civilisations » à l’épreuve des cartes« ) dans son célèbre livre « Le choc des civilisations », et contre ceux qui soutiennent cette thèse comme « les néocons américains, certains juifs orthodoxes, les islamistes et les excités de tout poil… ». Il en veut pour preuve, l’existence d’exemples d’une certaine cohabitation et vivre ensemble qui prévaut entre différentes religions, aujourd’hui et par le passé, dans des pays où l’Etat de droit est garanti. Car « l’essence philosophie des religions porte plus sur le rapprochement que sur l’affrontement », précise-t-il. Les tensions n’existent que dans les pays où « la religion est politisée, comme en Palestine, (entre autres exemple dans le monde, car il cite également les cas Algérien et Égyptien et l’affrontement entre communautés religieuses dans ces pays) avec une colonisation sur arrière plan religieux, Israël se faisant appelé État hébreu ou juif » rajoute-t-il. Pour lui, les conflits qui secouent le monde résultent de la « lutte pour la pouvoir », « c’est une tendance humaine indépendante de toute religion ». Tout compte fait, conclue Sentinelnet, « la guerre des religions ne concerne qu’une partie infinitésimale de la population, c’est-à-dire les extrémistes de tout bord».

Pour Nostalgik16, « du point de vue historique, la guerre des religions est née dans la culture chrétienne », faisant ainsi allusion aux croisades. Par ailleurs, « il pense que la religion, en sens général, est là pour le bien de l’humanité et jamais pour son malheur». « L’islam signifie « sallam », la paix » poursuit-t-il. Il dénonce par conséquent ces « maîtres du monde, installés au sommet de la pyramide, qui veulent détruire la religion et l’effacer de la sphère sociale et politique, », afin d’installer ce qu’il nomme « le nouvel ordre mondial ». Ce pouvoir « détient toute la richesse mondial et veut détenir aussi l’esprit et l’âme des êtres humains ».

Criysalyde16 parle pour sa part « d’une manipulation de la religion à des fins stratégiques » C’est le moyen pour « discréditer la mobilisation des masses qui luttent pour leurs droits ». Elle résume la situation en donnant l’exemple « d’une femme qui a héritée d’une grosse fortune et que pour la spolier, son mari l’enferme à la maison, l’isole du monde, en arguant que c’est pour sa sécurité ». Cette femme « n’est bonne que pour signer des chèques pour son mari ».

Hchicha en est convaincu : « La guerre des religions est une grande manipulation qui est la cause de cette guéguerre entre chrétiens, musulmans et juifs ». Il précise cependant que la religion musulmane «est actuellement attaquée de partout. En occident, certains gouvernements l’utilisent comme moyen politique facile pour faire peur aux gens et ainsi les faire détourner leur attention des vrais problèmes qui les concernant : les retraites (il cite l’exemple de la France), la pauvreté, le pouvoir d’achat… ». Pour Hchicha, « la guerre des religions n’existe pas » donc. Ce sont « les politique, les États, qui à travers des médias à leur solde, utilisent la religion pour créer l’insécurité, la peur afin de les manipuler leurs populations et les faire voter à droite », conclue-t-il.

RAF