L’Algérien est devenu un gros consommateur d’électricité: avec l’amélioration du niveau de vie, les habitudes de consommation de l’énergie électrique ont changé, à travers notamment une explosion du marché des réfrigérateurs-congélateurs, des appareils multimédia, de la TV et surtout de la climatisation. Dés lors, les coupures brusques et soudaines redeviennent un cauchemar pour les Algériens. Des manifestations de protestations ont même eu lieu en juin et juillet derniers contre les coupures d’électricité dans certaines régions du pays, notamment dans le Sud-Est. Il est vrai que ces coupures de l’énergie électrique faisaient suite à de violentes tempêtes qui avaient sérieusement touché le réseau électrique, parfois complètement détruit.

APS

Notez cet article