Le débat : Comment réussir ? Titre plutôt provocateur et osé me direz certains !

L’objectif de ce billet est d’étudier le comportement de plusieurs d’entre nous lors d’un débat professionnel, amical ou même pour le « Just for fun ».

J’ai pris le temps d’observer attentivement plusieurs personnes autour de moi lors d’un débat, expérience que je vous encourage à faire d’ailleurs, et j’en ai comptabilisé plusieurs réactions négatives :

* L’esprit de concurrence : Ce sentiment qui règne durant tout au long du débat qui consiste pour chacune des parties à avoir « Le dernier mot ! »
* L’embrouille : Enfumer le débat afin de pouvoir trouver une sortie de secours, une brèche plutôt que de reconnaitre l’avis de l’autre et accepter de se remettre en cause.
* Le rejet de critique : Une forte agressivité vis-à-vis des critiques positives ou négatives.
* S’éloigner du sujet de débat : Débattre pour débattre, aucun fil conducteur.
* Fiabilité des informations : Manque de source, citation des chiffres et statistique sans fondement… !
* Fin du débat sans conclusion : Une fois la fatigue ressentie, chacune des parties abandonne toute réflexion et n’abordera plus jamais ce sujet !

Tous ces phénomènes peuvent être observés lors d’un débat, peu importe le sujet. Et souvent c’est cette envie de vouloir à tout prix avoir raison qui cause un échec lamentable, qui détourne de l’objectif primaire : Échanger et Partager !

Rares sont les débats où j’ai pu observer un réel échange dans un contexte convivial où on sent vraiment ce sentiment de partage, d’échange et d’écoute.

Voici quelques recommandations que j’ose donner pour réussir un débat :

-Démarrer le débat avec cet objectif de vouloir échanger et d’apprendre (éliminer tout sentiment de concurrence et de victoire).

-Reconnaitre ouvertement ses torts et accepter de se remettre en cause.

-La critique n’est toujours pas une mauvaise chose, au contraire elle permet de découvrir d’autres horizons (toutefois critique ne veut pas dire injures et attaques personnelles)

-Garder un fil conducteur tout au long du débat : faire preuve de logique et de raisonnement clair.

– Vérifier toujours la fiabilité de vos informations et de vos arguments : donner toujours des références.

-Savoir écouter : l’écoute est à la fois un art et une arme.

-Terminer le débat de façon à ce que les deux parties bénéficient d’une valeur ajoutée.

Savoir débattre est un art qui s’apprend, qui se cultive avec le temps contrairement à certaines théories qui avancent que cet art est inné.

(djibcenter.com )