Deux peines capitales et de lourdes peines d’emprisonnement ont été requises par le ministère public, mercredi soir à Batna, à l’issue du procès de l’affaire de l’attentat perpétré le 6 septembre 2007 qui a fait plusieurs morts parmi la population. Les peines capitales ont été requises contre le principal accusé (Z.O) et un complice (M.L) qui avait transporté les criminels sur les lieux du forfait. La « peine maximale avec possibilité de réduction » a été également requise à l’encontre de KH.L., mineur au moment des faits, et 20 ans d’emprisonnement assortis d’une privation des droits civiques pendant 10 ans pour AH., complice. Pour les autres accusés arrêtés et inculpés dans cette affaire pour « non dénonciation de crime », une peine de 5 années de prison a été requise en plus d’une privation des droits civiques durant une période de 10 ans.

APS

Notez cet article