Les médias algériens, qui ont concentré leur attention sur les «révélations» du site WikiLeaks concernant les tensions algéro-marocaine, n’ont sans doute pas remarqué le câble qui traite du DRS algérien, de sa coopération avec les États-Unis et de la nature du risque terroriste en Algérie.

Le site «lematindz.net» l’a traduit et il en ressort une attitude presque méprisante des américains à l’égard des services secrets algériens. Les Américains reconnaissent que la coopération antiterroriste entre les deux pays est «très bonne». Mais ils notent que les Services algériens préfèrent la tenir au secret et en effacer toute trace.

«Contrairement à nos programmes avec d’autres pays, les services de renseignements militaires algériens effacent toutes traces de nos activités bilatérales militaires.
(Ils sont intéressés de chercher à renforcer leur propre position au sein de la structure du pouvoir algérien en utilisant le contrôle de la relation de sécurité avec les États-Unis)», pensent les Américains.

Ce qui veut dire que les services secrets algériens acceptent de coopérer avec les Américains dans ce qui appelé la guerre contre le terrorisme mais ne veulent pas que ça se sache ou qu’on puisse le prouver un jour.

Le câble rajoute que «les personnes des services de renseignements algérien sont exceptionnellement prudents dans leurs contacts avec les étrangers en raison de leurs préoccupations interne». Les remarques des responsables US n’en restent pas ici pour qualifier les services secrets algériens de «paranoïaques». «C’est un groupe épineux et paranoïaque avec lequel il est très difficile de travailler mais nous avons mis, avec eux, en place un travail pour infiltrer les réseaux qui ont envoyé des Djihadistes algériens en Irak», pensent-ils.

Bien qu’ils avouent que la coopération avec les Algériens est prolifique, les Américains ne manquent pas de pointer du doigt les lacunes d’un système sécuritaire qu’ils qualifient de «sclérosé» et d’«incompétent».

Yasmina B.

se 150x150 - WikiLeaks : le câble"oublié" par les médias. Les services secrets algériens ridiculisés par les Américains : «incompétents», «sclérosés» et «paranoïaques» !

WikiLeaks : le câble « oublié » par les médias. Les services secrets algériens ridiculisés par les Américains : «incompétents», «sclérosés» et «paranoïaques» !
Notez cet article