Organisée par la Coalition d’associations de victimes- CFDA- Sos Disparus- Djazairouna- Somoud

En mars 2007, s’est tenu le séminaire de Bruxelles pour « la Vérité, la paix et la conciliation », première d’une série de rencontres sur la justice transitionnelle organisées par la Coalition d’associations de Victimes[1]. Ce samedi 22 janvier, la Coalition organise une conférence de presse à Alger pour présenter les actes du séminaire et son programme d’action.

La Coalition, composée des associations de victimes de disparitions forcées et des associations de victimes de terrorisme islamiste, a pour objectif principal la création d’une Commission Vérité pour toutes les victimes en Algérie.

Le séminaire de Bruxelles est la rencontre initiatrice de la réflexion engagée autour de la recherche de la Vérité. Les actes, aujourd’hui disponibles en français, en anglais et en arabe, compilent les contributions d’experts algériens et internationaux sur la mise en place d’une Commission Vérité en Algérie.

Convaincue que la mobilisation pour la recherche de la Vérité doit nécessairement passer par un débat ouvert et pluraliste, la Coalition organise régulièrement des rencontres-débats sur ce thème en s’inspirant des processus de justice transitionnelle expérimentés à travers le monde.

Le dernier forum-atelier, organisé à Alger en décembre 2010 et intitulé « l’impulsion de la société civile pour la recherche de la Vérité et la Justice » a laissé ressortir que les familles de victimes ne peuvent pas renoncer à leurs droits en attendant que d‘autres forces obtiennent une transition démocratique.

Dans le contexte actuel de tensions sociales et de tentatives de mobilisation pour le changement, la Coalition est renforcée dans sa conviction que la revendication d’une Commission Vérité contribuera à enclencher le processus de transition démocratique attendu en Algérie.

Contacts presse

Nassera Dutour – 07-74-55-18-82

Cherifa Kheddar – 05-50-59-25-68

Adnane Bouchaïb – 07-70-58-85-55