Alors qu’un vent de révolte populaire souffle sur plusieurs pays arabes, la question du changement se pose avec insistance en Algérie. Comment réussir une transition démocratique pacifique ? Qu’est-ce qui empêche l’instauration d’un État de droit en Algérie ? Quel est la part de responsabilité de la police politique (DRS) ? Que faut-il changer ? Quels rôles doivent jouer les intellectuels, la société civile, les hommes politiques,…pour atteindre cet objectif ?

Éléments de réponses du Dr Ahmed Rouadjia, docteur d’État en histoire en sociologie politique, enseignant et chercheur associé au CNRS. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés à l’Algérie et à l’immigration algérienne en France dont Les Enfants Illégitimes de La République, paru aux éditions Maisonneuve & Larose.

http://www.algerie-focus.com//