Le Parti des travailleurs (PT) a appelé, lundi à Alger, à lever « les restrictions » sur les marches pacifiques dans la capitale. Dans une conférence de presse animée à l’issue de le session ordinaire du comité central du PT, la secrétaire générale du PT, Louisa Hanoune a appelé les autorités du pays à prendre des « décisions immédiates » en faveur des libertés politiques et à ouvrir le débat politique dans les médias lourds, notamment la télévision. « La conjoncture nécessite une vrai démocratisation de la vie politique et une réforme politique institutionnelle », a expliqué Mme Hanoune qui a estimé que c’est « l’urgence de l’heure ». Par ailleurs, elle a réitéré la position de son parti quant à l’élection d’une assemblée constituante, ajoutant que le PT est aussi à l’avant garde pour la défense de la souveraineté nationale qui, a-t-elle dit, est « la priorité des combats du PT ».

APS