La wilaya d’Alger a appelé, dans un communiqué rendu public jeudi, les citoyens à faire preuve de « sagesse et de vigilance », et à « ne pas répondre à d’éventuelles provocations », lors de la marche « non-autorisée » qu’une association à caractère politique compte organiser dans la capitale, le samedi 22 janvier. « Il est demandé aux citoyens de faire preuve de sagesse et de vigilance, et de ne pas répondre à d’éventuelles provocations destinées à porter atteinte à leur tranquillité, leur quiétude et à leur sérénité », lit-on dans ce communiqué qui rappelle que « les marches à Alger ne sont pas autorisées », et que « tout rassemblement sur la voie publique est considéré comme une atteinte à l’ordre public ». Selon le communiqué de la wilaya d’Alger, une association à caractère politique a appelé à l’organisation d’une marché le samedi, 22 janvier 2011, de la Place de la Concorde, ex-Place du 1er mai, vers le siège de l’Assemblée populaire nationale, « sans autorisation des services administratifs compétents ».

APS