Le ministre tunisien de l’Intérieur Ahmed Friaâ a affirmé vendredi qu’Imed Trabelsi, neveu de Leïla Trabelsi, l’épouse du président déchu Zine el Abidine ben Ali, se trouvait aux mains de la police, contrairement à des rumeurs sur sa mort qui circulaient depuis plusieurs jours.

M. Friaâ a déclaré lors d’une conférence de presse qu’Imed Trabelsi était vivant et qu’il était interrogé et faisait l’objet d’une enquête.

Le neveu préféré de l’ancienne première dame de Tunisie avait notamment été impliqué dans le vol du yacht d’un banquier français en Corse. Le bateau, retrouvé par Interpol au port de plaisance de Sidi Bou Saïd, une banlieue nord de Tunis, avait été récupéré par son propriétaire.

Le ministre de l’Intérieur a, par ailleurs, ajouté que des proches de l’ex-président avaient réussi à quitter le pays le 14 janvier, jour de son départ pour l’Arabie saoudite, mais M. Friaâ n’a précisé ni de nombre, ni d’identité.

AP
(*) titre de la rédaction