Un Conseil de la Révolution est actuellement en cours de constitution en Tunisie à l’initiative de trois personnalités politiques indépendantes. Il s’agit de Ahmed Mestiri, ancien Ministre de la justice du président Bourguiba, et de Ahmed Bensalah et Mostafa El Filali, tous deux également ancien ministres de Bourguiba.

Les trois personnalités sont retirées des affaires politiques depuis de longues années et jouissent d’un crédit certain auprès de l’élite tunisienne et de la population. Après avoir consulté le président de la république par intérim, ces trois personnalités sont actuellement en consultations avec les partis politiques de l’opposition, le syndicat UGTT, les personnalités politiques indépendantes, les ONG des droits de l’homme, les associations d’avocats et les représentants de la société civile qui ont joué un grand rôle dans le renversement du dictateur Ben Ali.

Ce Conseil de la Révolution aura de très large prérogatives notamment celle de geler l’actuelle constitution et de légiférer pendant la période de transition et de préparer les élections.

Radio Kalima